2/ Comment les régimes totalitaires et autoritaires ont exploité la famille et par quels moyens?

b) Le rôle et la place de la femme

 

    Le nazisme, le fascisme et le régime de Vichy valorisaient la place trés spécifique de la femme  qui est celle de la femme à la cuisine et de leurs enfants sur les genoux.

                                     

Sous le nazisme et le fascisme, les femmes étaient encadrées dans des organisations comme les Faisceaux féminins pour le fascisme,ou l'Association des femmes nationales-socialistes et l'Organisation des femmes allemandes pour le nazisme.Ces associations utilisèrent la propagande pour encourager les femmes à se consacrer leur rôle d'épouses et de mères, puis dans le milieu familial, ces femmes devaienr divulguer et tenir éveillée l'idée fasciste.Dès l'enfance, les jeunes filles apprenaient à jouer leur rôle de mère et de femme obéissante à l'école ou dans la Ligue nazie des jeunes filles allemandes dont elles étaient obligatoirement membres.

                                                     

C'est une photo d'une famille nombreuse fasciste où la femme est maintenue dans son rôle d'épouse et de mère.

Les femmes  ocupaient un rôle central dans la vision de Hitler celui de créer une communauté du peuple allemand idéale.Hitler croyait qu'une population plus importante, racialement plus pure, renforcerait la puissance militaire de l'Allemagne, c'est pour cela qu'il mit en place une politique démographique aggressive du Troisième Reich qui encouragea les femmes racialement pures à faire autant d'enfants aryens que possible.

En 1941 le maréchal Pétain insttitue une "Journée nationale des mères" pour exalter le patriotisme à travers chaque famille et pour encourager les femmes à faire des enfants.

                               

Cette affiche est une affiche officielle destinée aux mairies et aux administrations.La femme est présentée ici comme le pillier de la famille, elle est associée au sacrfice et au sentiment.

                                

Cette affiche a été distribuée aux enseignants.La femme devient ici le maillon intermédiaire entre le Maréchal et les enfants, il s'agit d'établir un lien entre le Chef de l'Etat et la jeunesse à travers le culte de la personnalité.

 

17 votes. Moyenne 2.88 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site